L’atelier des poisons, de Sylvie Gibert

Découvrez L’atelier des poisons, un roman historique de Sylvie Gibert qui se déroule au XIXème siècle.

L’histoire de l’Atelier des Poisons

atelier-poisonsParis, 1880. L’académie Julian ouvre ses portes aux aspirantes peintres. C’est une première, et les femmes qui souhaitent embrasser cette vocation difficile, qui compte beaucoup d’appelées et très peu d’élues, doivent y suivre un apprentissage extrêmement rigoureux. Plus que le simple talent, c’est aussi le moral qui est mis à rude épreuve dans cet « atelier des poisons ». Zélie Murineau, jeune peintre prometteuse, se voit confier par le commissaire Alexandre d’Arbourg la réalisation du tableau de sa filleule.

Mais plus que ses simples dons pour la peinture, c’est une véritable mission d’espionnage que lui confie le commissaire. Comme elle le ferait pour saisir la richesse d’une scène avec son pinceau, Zélie doit ici rechercher les vérités au-delà des apparences pour en rendre compte. À ses risques et périls.

Un roman historique prenant

Avec L’Atelier des Poisons, Sylvie Gibert nous propose ici une oeuvre à plusieurs degrés de lecture. Si vous serez fasciné par l’intrigue qu’offre ce roman historique, vous ne pourrez pas non plus vous empêcher de vous attacher au sort de ces femmes courageuses, de véritables pionnières qui ont su, avec abnégation, courage et talent, s’imposer dans un métier largement dominé par les hommes.

L’Atelier des Poisons est un livre facile et agréable à lire. Un roman à posséder au fond de son sac ou sur sa table de nuit !