Ellis Peters

Ellis Peters, de son vrai nom Edith Pargeter, est une romancière anglaise du XXème siècle. On lui doit notamment l’excellente série des Cadfael, où un moine médiéval mène des enquètes avec les moyens d’investigation de son temps.

Biographie d’Ellis Peters

Edith Pargeter, alias Ellis Peters, est née en 1913 à Horsehay, dans le Shropshire. Possédant une excellente maîtrise de la langue tchèque, elle approche le monde du livre à travers la traduction avant d’écrire ses propres romans. Femme de convictions, elle participera activement à la Seconde Guerre Mondiale dans les transmissions, ce qui lui vaut de se voir décernée la British Empire Medal par Georges VI.

Ellis Peters nous a quittés en 1995, après une longue et brillante carrière d’écrivain, en nous léguant des livres policiers de grande qualité.

Ses romans historiques

Deux personnages accompagnent Ellis Peters tout au long de sa carrière : l’Inspecteur Felse et surtout Cadfaël, moine reconverti bien malgré lui en enquêteur hors pair.

  • Trafic de reliques (A Morbid Taste for Bones)
  • Un cadavre de trop (One Corpse Too Many)
  • le Capuchon du moine (Monk’s Hood)
  • la Foire de Saint-Pierre (Saint Peter’s Fair)
  • le Lépreux de Saint-Gilles (The Leper of Saint Giles)
  • la Vierge dans la glace (The Virgin in the Ice)
  • le Moineau du sanctuaire (The Sanctuary Sparrow)
  • l’Apprenti du diable (The Devil’s Novice)
  • la Rançon du mort (Dead Man’s Ransom)
  • le Pèlerin de la haine (The Pilgrim of Hate)
  • Un insondable mystère (An Excellent Mystery)
  • les Ailes du corbeau (The Raven in the Foregate)
  • Une rose pour loyer (The Rose Rent)
  • l’Ermite de la forêt d’Eyton (The Hermit of Eyton Forest)
  • la Confession de frère Haluin (The Confession of Brother Haluin)
  • l’Hérétique et son commis (The Heretic’s Apprentice)
  • le Champ du potier (The Potter’s Field)
  • l’Été des Danois (The Summer of the Danes)
  • le Voleur de Dieu (The Holy Thief)
  • Un Bénédictin pas ordinaire (A Rare Benedictine)
  • Frère Cadfael fait pénitence (Brother Cadfael’s Penance)