L’enfant de la neige, d’Henri Gougaud

L’enfant sous la neige nous plonge au coeur du XIIIème siècle. Un roman d’Henri Gougaud.

L’histoire de l’enfant sous la neige

Jaufré a été retrouvé, quelques heures à peine après sa naissance, seul dans la neige. Sans Thomette, une nourrice, il serait mort. Il grandit auprès d’Aymar : le prieur lui offre une éducation lettrée dans le monastère de Pamiers où il occupe ses fonctions. Un fois en âge d’assumer son existence, il se fait troubadour et part sur les routes. Il revient, quelques sept ans après, dans ce village de Pamiers où il a grandi.

Mais jamais Jaufré n’aurait imaginé que ce retour au pays s’accompagne de tant de révélations ! Il découvre ainsi un manuscrit étrange, attribué aux hérétiques cathares, rencontre l’amour, et en apprend plus sur ses origines. Mais parviendra-t-il à dénouer entièrement les fils de cet étrange écheveau ?

Pourquoi faut-il le lire ?

Henri Gougaud a gâté autant les amateurs de Moyen-âge que de mystères et d’aventures avec son roman L’enfant sous la neige. La plume est sûre, le récit mené avec un talent qui frise le magistral. Le livre tient à la fois du conte initiatique, de la romance et du récit d’aventures. Le XIII siècle est une époque trouble et duale, ici parfaitement restituée : l’or et la lumière des cathédrales n’occultent par les ténèbres terribles que l’Inquisition fait peser sur les âmes et les corps.

Le village de Pamiers est au coeur du pays cathare. Nul doute que nos amis lecteurs qui le visiteront après la lecture de L’enfant sous la neige porteront un regard différent sur les lieux, sur le monastère et les ruines de l’ancien château du bourg.