Les villes du silence, de Michel Peyramaure

Les villes du silence est un roman historique de Michel Peyramaure, écrivain confirmé dans ce genre littéraire. Il s’attaque cette fois à l’histoire des Étrusques. 

L’histoire des villes du silence

Avant Rome, une autre civilisation brillante a fait briller la péninsule italienne au delà de ses frontières. La civilisation étrusque, par bien des aspects, a rayonné sur une large partie de la Méditerranée, n’ayant rien à envier, en raffinement, à la culture hellénistique. Mais elle connut une faim tragique, englouti par un raz de marée parti d’une petite tribu du Latium… La ville fondée par deux frères jumeaux qu’allaita une louve allait faire sombrer dans l’oubli la civilisation étrusque.

Aulus Laristal, un Étrusque exilé, est confronté à la tourmente de ce bien sombre IIIe siecle avant Jesus-Christ. Contraint d’abandonner sa terre natale, il se réfugie sur un îlot isolé, proche d’une lagune où sera bâtie, quelques siècles plus tard, l’une des plus étonnantes villes d’Europe : Venise. Il évoque, avec un brin de nostalgie, la gloire passée d’une civilisation en passe d’être balayée par une autre. Ainsi va l’Histoire. Son récit va le renvoyer aux autres difficiles moments de son monde, comme l’invasion gauloise qui, déjà, faillit coûter la vie à son peuple, une inondation, une épidémie ou encore une révolte d’esclaves.

Pourquoi faut-il le lire ?

L’auteur des Chiens sauvages, du Roman de Jeanne ou encore de Cartouche, nous a habitué à visiter avec maestria les plus grandes périodes de notre Histoire. Les villes du silence ne déroge pas à la règle. Tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce roman de Michel Peyramaure un grand péplum, à la fois épique et tragique, dur et poétique.

La culture étrusque, dont on sait au final bien peu de choses, renaît sous la plume de Peyramaure. Les villes du silence entrouvrent les lèvres et nous murmurent des secrets qu’on croyait ensevelis pour toujours. Déterrés par les archéologiques, découverts par Peyramaure lors de son impressionnant travail de documentation, ils reprennent vie pour le lecteur. Les villes du silence ne manqueront pas de vous fasciner !