Henry de Balzac, enfant de l’amour, de Michel Thouillot

Henry de Balzac, enfant de l’amour, s’intéresse au frère cadet de l’un des plus grands romanciers français du XIXème siècle.

L’histoire d’Henry de Balzac, enfant de l’amour

Il est dur de trouver sa place au soleil quand son frère étend loin ses ramures. Quand on s’appelle Balzac, Henry de Balzac, et qu’on a pour frère aîné le célèbre écrivain éponyme, l’herbe semble plus verte ailleurs. Le jeune Henry croit aux mirages et aux promesses de l’aventure coloniale, et fait route vers les Indes pour y trouver la fortune. Mais son périple tourne court. À l’île Maurice, suite à une mauvaise rencontre, Henry de Balzac perd tout son bien.

Ne voulant rentrer sans rien en France, et ne souhaitant pas passer le reste de sa vie à être simplement « le petit frère de l’écrivain », Henry de Balzac décide de tenter à nouveau sa chance à l’île Bourbon (aujourd’hui connu sous le nom de l’île de la Réunion). Mais un nouveau coup du sort le contraint à nouveau à l’exil. Mayotte lui permettra-t-elle enfin de s’établir, et de mener la vie à laquelle il aspire ?

Commandez Henry de Balzac, enfant de l’amour, de Michel Thouillot, chez l’éditeur

Pourquoi faut-il le lire ?

Michel Thouillot, professeur agrégé, docteur ès lettres, allie un talent certain pour l’écriture romanesque et une rigueur d’historien dans ses recherches. Henry de Balzac, enfant de l’amour, n’est pas un simple roman d’aventures, bien écrit, avec un style qui est fluide tout en offrant un niveau de langue que bien des livres actuels ne savent plus atteindre : il est aussi un véritable témoignage historique sur un homme, et par extension sur une époque.

Et le lecteur, invité dans les déboires successifs d’un jeune homme en quête de réussite et quelque part d’identité, découvrira en filigrane la personnalité du grand Honoré de Balzac. Un peu moins légendaire, et tout simplement un peu plus humain…