Le fils du rebelle, d’Alexandra Lapierre

Le fils du rebelle, roman d’Alexandra Lapierre, s’intéresse aux guerres russes du XIXème siècle.

L’histoire du fils du rebelle

Le tsar Nicolas Ier rêve de repousser encore plus les frontières de son empire déjà fort vaste. Ses armées, au coeur du Caucase, s’opposent à des cavaliers musulmans qui, au prix d’un courage exceptionnel et d’une adamantine opiniâtreté, parviennent à résister un temps.

Mais la supériorité des armées russes est telle qu’ils sont contraints de trouver un compromis et de négocier la paix. En gage de leur bonne volonté, ils confient aux hommes du tsar le fils premier né de leur imam : celui-ci, en qualité d’otage, doit éviter toute mauvaise surprise lors des pourparlers. Mais les Slaves ne tiennent pas leur parole : l’enfant, enlevé, est directement envoyé dans la lointaine capitale de Saint-Pétersbourg.

Il n’a que huit ans quand il arrive dans cette grande ville du nord. Il grandit dans un monde inconnu, inquiétant et fascinant à la fois. Le tsar, qui lui reconnaît une dignité et une posture honorable malgré son jeune âge, décide de lui offrir une excellente éducation, la même que celle offerte aux héritiers de la famille royale.

Mais, adulte, cet homme partagé entre ses origines et son éducation récente, le prince Djemmal-Eddin poura-t-il choisir concilier ses antagonismes et décider de sa propre voie ?

Pourquoi faut-il le lire ?

En France, l’histoire de la Russie est mal connue. Le fils du rebelle est un roman sur la Russie qui s’affirme en tant que grande puissance impérialiste, renvoyant par là-même le lecteur français à sa propre histoire coloniale. Avec Le fils du rebelle, un récit d’hommes et de femmes, Alexandra Lapierre raconte aussi les différences entre les civilisations et les ponts à jeter pour leur permettre de se comprendre et d’échanger entre elles.

À cette dimension historique se superpose une histoire d’amour, intimiste, qui lie Djemmal-Eddin à une jeune aristocrate russe. Avec finesse, Alexandra Lapierre renvoie aux difficultés rencontrées aujourd’hui encore, par deux personnes de cultures différentes qui partagent un même amour.