L’amant de Patagonie, d’Isabelle Autissier

Plongez au coeur de l’un des derniers far-west du XIXème siècle avec L’amant de Patagonie, d’Isabelle Autissier.

L’histoire de l’amant de Patagonie

Imaginez l’Europe du dernier quart du XIXème siècle. Le vieux continent, à l’époque, rêve de grands espaces et les émigrants en mal d’aventures rejoignent pour beaucoup l’Amérique. Emily, à seize ans, quitte son Ecosse natale et s’embarque pour la lointaine Patagonie où elle exerce les fonctions de gouvernante auprès d’un révérend et de sa famille. Mais l’orpheline, qui retrouve dans son emploi un quotidien très occidentalisé, rêve de cette nature toute proche et est fascinée par les peuples natifs, qui ont su nouer avec les éléments un lien fort, intemporel.

Emily tombe amoureuse d’Aneki. Les différences qui les attirent sont autant de forces qui oeuvrent pour les séparer. Emily, tiraillée entre deux mondes, partagée entre ses aspirations nouvelles et sa culture, trouvera-t-elle la place qui lui revient ?

Pourquoi faut-il le lire ?

Jeanne Autissier, dans L’amant de Patagonie, manie une plume juste. La densité de son texte rend hommage à une terre qu’elle restitue à travers des descriptions touchantes, et jamais ennuyeuses. Son oeuvre, versant dans le romanesque, ne bute pas contre l’écueil de la mièvrerie. L’exercice de style est ardu mais, dans L’amant de Patagonie, plutôt réussi. Un livre où l’histoire d’amour accompagne la découverte d’une culture souvent méconnue, et quasiment disparue de nos jours.