L’ivresse des anges, de Jean Siccardi

Roman de Jean Siccardi, L’ivresse des anges nous plonge dans la petite histoire d’une Provence des campagnes déjà lointaine et pourtant si proche de nous.

L’histoire de L’ivresse des anges

ivresse-des-angesFernand exploite une petite ferme sur les bords de la Siagne, fleuve côtier aux frontières des départements du Var et des Alpes-Maritimes, qui se jette à Mandelieu-la-Napoule. Mais il est également bouilleur de cru ambulant, inscrivant ses pas dans ceux de son père, décédé dans des circonstances mystérieuses tandis qu’il distillait les fruits que lui confiaient les paysans.

C’est à l’automne que débute sa tournée. Mais cette année, il prend la route à contrecœur, en laissant derrière-lui la belle Lola, à qui il est lié par un lien fort et profond, mais qui a été destinée à un autre. Gibelin, un propriétaire plus riche que lui, mais brutal et ivrogne notoire, partage désormais sa couche.

Fernand, ne pouvant accepter que les deux jeunes soeurs de Lola subissent le même sort, décident de les enlever à un père violent. Il devra alors affronter un clan puissant, uni par une haine farouche qui se déchaînera contre lui…

Pourquoi faut-il le lire ?

Jean Siccardi, auteur régional, nous offre ici un roman historique provençal de qualité. Sa plume n’en a rien perdu sa truculence. Avec L’ivresse des anges, Jean Siccardi nous propose une plongée immersive et passionnante au cœur d’un monde qui nous est aujourd’hui totalement inconnu, mais que vivaient pourtant nos ancêtres, il y a quelques générations à peine.

Note : Si vous appréciez la Provence et son terroir, je vous invite à découvrir le Domaine Orgâmic, qui produit des vins bio du Luberon absolument divins… De quoi susciter l’ivresse, même chez les anges !