Le Prince que voilà, de Robert Merle

Le Prince que voilà est le quatrième tome de la saga Fortune de France.

L’histoire du prince que voilà

Dans ce quatrième opus, le lecteur accompagne Pierre de Siorac pendant seize années, de 1572 à 1588. Si, un temps, Pierre retourne dans son Périgord natal, retrouver la frérèche et le château de Mespech, les affaires du royaume le rappellent très vite à Paris, où il devient en 1574 un proche du roi Henri III : d’abord médecin de son auguste personne, il est rapidement élevé au rang d’agent secret. De mouche, disait-on alors (d’où le terme moucharder). Pierre, qui de l’âge n’a retenu que les vertus de l’expérience,  accomplit de bien dangereuses missions pour le compte du roi. On le retrouve en Guyenne, puis à Boulogne ainsi que dans les Ardennes.

Il est aussi chargé d’opérer un rapprochement entre les royaumes d’Angleterre et de France. Les ennemis d’hier, en effet, nouent des relations nouvelles, dont la doctrine repose sur un vieil adage bien connu de tous : les ennemis de mes ennemis sont mes amis. L’ennemi, en l’occurrence, se nommant Philippe II et gouvernant l’Espagne. Le quatrième tome de Fortune de France se clôt au 23 décembre 1588, sur la victoire provisoire d’un roi courageux, à l’image aujourd’hui écornée.

Pourquoi faut-il le lire ?

Henri III n’occupe pas, dans l’Histoire de France, la place qu’il mérite. On l’a accusé d’homosexualité, ce qui à l’époque était mal vu, de pactiser avec le diable hérétique, et d’avoir fait assassiner le puissant Duc de Guise. Sa cour, minée par les complots et les dissensions, ressemble plus à une fosse à serpents qu’à un lieu de pouvoir.

Mais, si l’image brossée du royaume de France est bien sombre, on ne retiendra, une fois de plus, que la plume passionnée de Robert Merle, la truculence de ses personnages, qui malgré les menaces et les intrigues se battent pour un monde qu’ils espèrent meilleur, demain.

Retrouvez tous les tomes de la saga :

Fortune de France
En nos vertes années
Paris ma bonne ville
Le prince que voilà
La violente amour
La pique du jour