Au vent des Purpuraires, de Robert Bournet-Dagas

Avec son roman Au vent des Purpuraires, le lecteur plonge au coeur de la glorieuse épopée de l’Empire romain.

L’histoire d’Au vent des Purpuraires

En 285 après Jésus Christ, l’Empire romain est alors au faîte de sa gloire. Mais la puissante nation connaît aussi quelques déboires, et l’empereur Dioclétien décide de se retirer de la province Tingitane (qui correspond dans une large partie au Maroc actuel).

Mais la zone a une importance économique de premier ordre : les Iles Purpuraires regorgent de mollusques qui donnent la pourpre, cette teinture précieuse et très coûteuse, qui incarne le pouvoir dans l’Antiquité.

L’Empire ne peut se permettre de perdre ces ressources. Le centurion Vindex est chargé de garantir la production de pourpre sur l’archipel et de l’acheminer à Rome. Une longue et difficile marche, en territoire hostile, s’amorce… Le danger rôde, omniprésent. Son prédécesseur n’a-t-il pas disparu mystérieusement, sans laisser de traces ? Que trouveront Vindex et ses hommes une fois atteints ses quelques îlots désolés et pourtant porteurs d’une immense richesse ?

Pourquoi faut-il le lire ?

Saviez-vous qu’il fallait plus de dix mille mollusques pour ne produire qu’un gramme de pourpre ? Nous connaissons l’or noir… La pourpre était l’or rouge des temps antiques, la couleur portée par les empereurs et les puissants de ce qui constituait le centre du monde d’alors.

Avec Au vent des Purpuraires, nous plongeons au coeur d’un épisode passionnant et méconnu de l’histoire romaine. Roman historique, mais aussi d’aventure, Au vent des Purpuraires tient le lecteur en haleine de la première à la dernière page. Un livre à découvrir, qui vous donnera sûrement des envies de voyages.