Mémoires d’Hadrien, de Marguerite Yourcenar

Mémoires d’Hadrien est un roman historique de grande qualité, écrit par Marguerite Yourcenar.

L’histoire de Mémoires d’Hadrien

Hadrien, qui règne depuis 117 sur un vaste empire, alors au faîte de sa puissance, est à l’article de la mort. S’il laisse au peuple une nation puissante, il tient aussi à confier ses mémoires à la postérité. Il adresse à son ami, le jeune Marc Aurèle, une lettre où il jette pêle-mêle de vieux souvenirs.

Peu à peu, les pensées se structurent, il émerge de ce fouillis d’images passées une véritable chronologie, et la rigueur qui a dicté à ce grand homme d’Etat sa vie prend peu à peu le pas sur le désordre du début.

Pourquoi faut-il le lire ?

Mémoires d’Hadrien est un grand roman de Marguerite Yourcenar, qui doit s’aborder comme une oeuvre complexe, à la densité littéraire et philosophique certaine. Les thèmes abordés dans Mémoires d’Hadrien sont souvent présents dans la production de Marguerite Yourcenar : la mort et la vie, les divergences et contradictions qui rendent complexe le rapport entre le corps et l’esprit, l’amour, l’art, le temps ou encore le sacré.

Elle devient un véritable Pygmalion et Hadrien, sous sa plume, passe de personnage froid des livres d’Histoire à une Galatée profondément humaine. Hadrien apparaît comme un esprit éclairé, pétri de contradictions qui le façonnent et le grandissent, au risque parfois de l’écarteler quelque peu.