Le premier dessin du monde, Florence Reynaud

Le premier dessin du monde raconte aux plus jeunes l’origine de ces dessins que l’on retrouve dans les grottes préhistoriques.

L’histoire du premier dessin du monde

Killik est un jeune garçon vivant aux temps de la Préhistoire. Il se découvre, très jeune, un véritable talent pour le dessin et commence à couvrir les parois des cavités alentour de dessins représentant les animaux. Mais Ordos, le shaman  de la tribu, le chasse car il redoute les dessins de Killik qui, pour lui, pourraient amener sur le clan une terrible malédiction.

Killik, exilé, vit de nombreuses aventures. Pourra-t-il revenir chez les siens ? Saura-t-il faire face au puissant Ordos, ou le convaincre que son don n’est pas le fruit des forces de la nuit ? Son talent pour le dessin sera-t-il reconnu ?

Pourquoi faut-il le lire ?

Le premier dessin du monde emmène les enfants à la naissance même de l’art pictural, dans une aventure merveilleuse et poétique.

Les relations qui unissaient les premiers hommes entre eux sont abordées, ainsi que leurs rapports avec leur environnement. On y aborde aussi la naissance de la spiritualité, avec la foi en la magie de nos ancêtres, magie qui ne pourra que toucher le coeur du jeune lecteur.

Le livre de Florence Raynaud poussera certainement les enfants à s’intéresser aux grottes préhistoriques comme la Grotte Chauvet ou encore la Grotte Cosquer.

À partir de 10 ans