Brunehilde, de Claude Bégat

Brunehilde est un roman de Claude Bégat qui plonge le lecteur au coeur des royaumes barbares.

L’histoire de Brunehilde

Brunehilde est la fille du souverain des Wisigoths, l’un des plus puissants royaumes d’Europe au VIème siècle. Mais, comme bien souvent à l’époque, les femmes ne sont que des instruments, parmi d’autres, au service des ambitions politiques de sa famille. Brunehilde est promise au roi Franc Sighebert, qui est le petit-fils du grand roi Clovis. Quand, au printemps 566, elle quitte l’opulente cité de Tolède, suis le soleil de la péninsule ibérique Brunehilde n’a qu’une vague idée de ce que sera sa vie dans le lointain pays de son époux.

Elle deviendra une femme redoutable et avisée, et parviendra, malgré la mort de son époux, à conserver longtemps le pouvoir. Après de nombreuses années à la tête du royaume, elle connaîtra un sort tragique.

Pourquoi faut-il le lire ?

Brunehilde a été une femme au parcours exceptionnel. En des temps où, traditionnellement, le pouvoir est dévolu aux hommes, elle a su, par habileté, ruse et fermeté, s’imposer comme une redoutable femme d’état. Son destin tragique n’en ajoute que plus à sa légende.