Les Borgia, les fauves, de Claude Mossé

Historienne, Claude Mossé nous livre, avec les Borgia, les fauves un passionnant roman historique sur cette dynastie aussi trouble que puissante.

L’histoire des Borgia

Les Papes d’Avignon ont vécu, et le Saint-Siège a retrouvé la Rome de ses débuts. En Espagne, dans la ville de Valence, la famille Borgia s’apprête à faire main basse sur la direction de l’Eglise. Rien ne semble pouvoir freiner leur ascension irrésistible vers le pouvoir. Intrigues en tous genres, intimidations ou corruptions, affaires de moeurs, l’arrivée au pouvoir et le ministère des deux papes de sang Borgia ne se font pas sans heurts. Alonso Borgia, qui régna sous le nom de Calixte III, et son neveu Rodrigue qui fut élevé à la plus haute dignité ecclésiastique sous le patronyme d’Alexandre VI, aux sulfureux enfants César et Lucrèce, entachent la papauté de trop nombreux scandales, participant involontairement au développement de la Réforme et du protestantisme.

Pourquoi faut-il le lire ?

C’est l’ascension et le début de règne de la lignée des Borgia que se propose de nous faire revivre Claude Mossé dans son livre. Historienne de métier, et écrivain de talent, elle restitue fidèlement dans son roman historiques Les fauves l’histoire de cette famille hors normes, sulfureuse et à l’ambition démesurée. C’est une page des plus sombres du christianisme que nous relate ici Claude Mossé, un crépuscule du catholicisme qui conduisit à la longue nuit des guerres de religion.

Second tome : Les Borgia, la chair et le sang