Les chemins de granit – I ghjuvannali, de Philippe Franchini

Les chemins de granit, i Ghjovannali, est un excellent roman historique médiéval de l’auteur corse Philippe Franchini.

L’histoire des chemins de granit – I ghjovannali

Ugolinu, jeune chevalier corse exilé à Gênes avec son père, revient sur les terres de ses ancêtres en 1352. Dans l’Alta Rocca, région de montagnes dans le sud de l’île, Ugolinu trouve gîte et couvert chez le frère de lait de son père, Santu, un ancien moine sur qui on a porté de graves accusations. Il serait, paraît-il, un hérétique, et s’adonnerait de plus à l’ars magna, l’hérésie. Santu vit en outre isolé du monde, en ermite, sur le Monte Maiu.

L’ardent jeune homme fait la connaissance d’une jeune femme à la beauté fascinante, qui serait une guérisseuse réputée et une devineresse aux prédictions écoutées, la Filettacina, qui s’est mise en tête de retrouver un manuscrit du pape Jean XXII portant sur certains secrets qu’il faudrait mieux ne pas dévoiler.

Mais l’île connaît une crise terrible. La grande peste, qui décime la moitié de la population d’Europe, a aussi touché la Corse entre 1347 et 1349, semant la mort et la désolation. L’île est la proie d’ambitions croisées, et Gênes, Pise ainsi que le roi d’Aragon se disputent ces territoires. La population, en réaction aux exactions des puissants, les frasques de l’Eglise, et effrayée par les fléaux qui s’enchaînent à un rythme terrifiant, cherche à trouver le salut dans un retour à la foi. La secte des Ghjiuvannali naît à Carbini de cette recherche. Dirigée par un homme charismatique, excommuniée puis attaquée par les puissants, elle finit aux mains de deux bâtards privés de biens de la famille di Tadda, Paulu et Arrigu.

Ugolinu ne s’intéresse pas vraiment à ces questions de spiritualité et de religion, il ne demande qu’à fonder une famille avec une jeune femme du village de Carbini, et à couler en sa compagnie des jours heureux. Mais pourra-t-il échapper à toutes les conséquences engendrées par l’apparition des ghjuvannali…

Commandez les chemins de granit sur le site de l’éditeur, Colonna édition

Pourquoi faut-il le lire ?

Les chemins de granit est le coup de coeur de Roman-historique.fr sur l’époque médiévale. Le livre de Philippe Franchini est particulièrement bien écrit, et plonge le lecteur dans un univers historiquement crédible, empreint de spiritualité et de mystères, s’inscrivant dans un temps politique et social bien identifié. On ne pourra que s’attacher à la destinée du pauvre Ugolinu, dont la famille a été malmenée par les remous agitant la Corse du XIVème siècle. Un livre à lire sans hésitation.