Tsiganes, La liberté à tout prix, d’Elisabeth Reynaud

Tsiganes, La liberté à tout prix, est un roman historique d’Elisabeth Reynaud.

L’histoire de Tsiganes, La liberté à tout prix

Ce livre n’est pas à proprement parler un roman historique comme nous avons l’habitude de vous en présenter ici, mais un livre atypique et une réelle découverte.

Tsiganes, La liberté à tout prix, raconte l’histoire d’un peuple de voyageurs, de ses origines fantasmées, entre réalité historique et légendes, à ses souffrances et ses grandeurs contemporaines. On découvre au fil des pages la ferveur qu’ils expriment aux Saintes-Maries de la Mer, chaque année lors d’un grand pèlerinage, leur vie sous les rois de la Renaissance, leurs tribulations séculaires, leurs menus métiers, leurs astuces et martingales, l’amour d’une liberté qu’ils ont chevillée au corps, leurs musiques, leur goût de la poésie et cette fierté qui les habite et les habille d’une grandeur semblant venir d’un ailleurs que nous, sédentaires, ne pouvons pas comprendre.

Pourquoi faut-il le lire ?

Nous pensons connaître les Tsiganes où, comme nous les appelons parfois avec un air méprisant, les Gitans. Roms,  Gypsies, Bohémiens, nous ne connaissons d’eux que  les rumeurs successives qui ont fini par donner vie à de tenaces clichés.

Catherine Reynaud, avec Tsiganes, La liberté à tout prix, nous livre un récit quasiment hagiographique. Un roman à découvrir, tout simplement.