Des résidences d’auteurs à bord de trains ?

Si vous écrivez, vous n’avez pas manqué de remarquer que les voyages sont propices à l’inspiration. Le train notamment. Laisser son regard divaguer sur les paysages qui défilent, imaginer les milliers de destins croisés que nous ne faisons qu’effleurer d’une conscience diffuse, bercé par le ressac incessant des bogies sur les rails.

L’Amtrak, société nationale des chemins de fer aux Etats-Unis, a eu la géniale idée d’ouvrir ses trains aux écrivains en mal de résidence et, peut-être, d’inspiration… Un premier essai entre New York et Chicago ont permis à Jessica Gross de bénéficier de près de 40 heures pour écrire.

Un premier essai qui semble bien transformé, le projet ayant autant séduit l’auteur qui a eu la chance de le vivre que les internautes, qui ont pu y participer par écrans interposés grâce à Twitter.

Alors, à quand des résidences d’auteurs dans les trains de la SNCF ? Pour une fois, les retards apparaîtront enfin comme une bénédiction pour quelques usagers. Personnellement, je ne serais pas contre une résidence d’auteur dans le Transsibérien.