Jean-Christophe Rufin

Jean-Christophe Rufin est un homme qui possède de multiples cordes à son arc : médecin, diplomate, et aussi écrivain de talent.

Biographie de Jean-Christophe Rufin

Jean-Christophe Rufin est né à Bourges en 1952. Il a été élevé, après que son père est parti, par ses grands-parents : sa mère ne pouvant l’élever seule et mener sa carrière de front. Son grand-père était un homme peu commun : médecin militaire pendant la Première Guerre Mondiale, il s’est engagé pendant la Seconde Guerre Mondiale dans la Résistance, ce qui lui a valu une déportation en camp de concentration, à laquelle il a survécu.

C’est sûrement ce dernier qui a donné à Jean-Christophe Rufin sa vocation : il a suivi ses études de médecine à la La Pitié-Salpêtrière.  Sa carrière est brillante, et il est rapidement promu chef de clinique, puis attaché aux hôpitaux de Paris, avant de s’orienter vers la psychiatrie.

Parallèlement à ses études de médecine, Jean-Christophe Rufin s’est intéressé aux sciences politiques, et a suivi les cours de l’IEP de Paris. Il s’engage très jeune dans l’humanitaire, et dirige même entre 2002 et 2006 l’ONG Action contre la faim. Son engagement lui ouvre les portes d’une carrière diplomatique. Entre 2007 et 2010, il a occupé les fonctions d’ambassadeur de France au Sénégal puis en Gambie.

Ses divers engagements, autant en temps que médecin, qu’humanitaire ou qu’auteur, lui ont valu plusieurs hautes distinctions : il est chevalier des Arts et des Lettres et chevalier de la Légion d’honneur.

Et l’écriture dans tout ça ?

Jean-Christophe Rufin est un aventurier, qui a travaillé dans des situations extrêmes, dans des pays ravagés par les catastrophes naturelles ou les guerres : Nicaragua, Rwanda, Philippines, Afghanistan, ou encore les Balkans.

L’écriture a été un moyen pour Jean-Christophe Rufin d’extérioriser ses expériences, ses émotions et son vécu. Écrivain au répertoire pluriel, il a publié plusieurs essais, des romans d’aventure et, ce qui nous intéresse ici, des romans historiques comme Rouge Brésil, qui a obtenu le Goncourt 2001.

Ses romans historiques :