Les amours blessées, de Jeanne Bourin

Les amours blessées, de Jeanne Bourin, plonge le lecteur au coeur du romantisme de Ronsard et des auteurs de la Pléiade.

L’histoire des amours blessées, de Jeanne Bourin

Cassandre Salviati, fille d’un riche banquier proche de François Ier, se rappelle de sa jeunesse. « Du printemps de ses quinze ans« . Ronsard n’est plus, il a cessé de fuir le temps qu’il n’a cessé de louer. Cassandre l’a bien connu, ce brillant homme. Elle l’a rencontré en 1545, au coeur du printemps. Alors inconnu, il a été ébloui par sa grâce. « Je la vis, j’en fus fou », confia-t-il.

Mais la raison a ses raisons que le coeur ne peut combattra. La jeune Cassandre épouse Jean de Bray, un noble du voisinage. Leur amour ne peut s’éteindre, mais il ne peut pas non plus brûler au grand air. Cassandre, au crépuscule de sa longue vie, raconte son quotidien à la cour, où elle côtoya sa parente la puissante Catherine de Médicis, et ses relations complexes avec le célèbre poète.

Commandez les amours blessées chez notre partenaire Amazon

Pourquoi faut-il le lire ?

Nous avons tous appris, à l’école, une poésie de Ronsard. Si je prononce les quelques mots suivants : « Mignonne, allons voir si la rose… » ou encore « Quand vous serez bien vieille », de vieux souvenirs se ranimeront en vous.

C’est cette époque complexe que se propose de faire revivre Jeanne Bourin. Un temps où l’idéal de la chevalier jette ses derniers feux, un crépuscule flamboyant qui signera le passage d’un monde à un autre. Ronsard est l’un des derniers troubadours, et sa vie fascine peut-être autant que ses poèmes… Une vie que, grâce à ce roman, le lecteur peut enfin découvrir.