La dernière charge, de Jean-François Le Texier

La dernière charge, un Français à la bataille de Little Big Horn, s’intéresse aux temps héroïques de la conquête de l’ouest. Un roman de Jean-François Le Texier.

L’histoire de La dernière charge

Louis de Serk apprend, en février 1876, que sa soeur a été enlevée dans le Nord-ouest des Etats-Unis. Elena se retrouve captive des Sioux, une tribu indienne réputée féroce et dangereuse. Afin de sauver sa soeur, Louis de Serk quitte Londres, où il réside lorsqu’il est informé de cette terrible nouvelle, pour le Nouveau Monde. Ses investigations le conduisent à Chicago, puis dans les villes de Denver et de Deadwood. C’est dans cette dernière localité que le jeune Français croise la route de deux célèbres bandits : Wild Bill Hickock et Calamity Jane. Mais cette ville accueille aussi les forces armées qui luttent contre les tribus indiennes, de plus en plus échaudées par les ruptures de traités. Il parvient à incorporer les tuniques bleues, en qualité d’officier, et rejoint le septième de cavalerie dont le commandement a été confié à l’un des héros de la guerre de Sécession : le général George Armstrong Custer en personne.

Dans les paysages sauvages et somptueuses d’une Amérique partagée entre la modernité européenne et les traditions ancestrales des amérindiens, Louis de Serk parviendra-t-il à retrouver sa soeur avant qu’il ne soit trop tard ? À moins que celle-ci n’ait finalement été conquise par le mode de vie indien, et ne réussisse à convaincre son frère de quitter ses compagnons d’armes pour une autre cause ?

Pourquoi faut-il le lire ?

La dernière charge, un Français à la bataille de Little Big Horn est écrit dans la pure tradition des romans d’aventure. Les amoureux des grands espaces ne pourront que rêver de voyages en vivant le quotidien de Louis de Serk, partageant à ses côtés les risques qu’il encourt, ressentant ses doutes et ses inquiétudes, mais aussi son enthousiasme et ses espoirs.