Les racines du temps, d’Annie Degroote

Les racines du temps est un roman historique d’Annie Degroote qui se déroule au XIVème siècle.

L’histoire des racines du temps

Le comté de Flandre est fort marri : la comtesse Yolande, suzeraine de ce territoire, est prisonnière du puissant roi de France. Ses vassaux et ses bonnes villes se cotisent pour payer la forte rançon requise. C’était alors l’usage, en ce temps. Dans la cité de Cassel, la jeune Renaude est servante auprès des curés de la paroisse. Elle met au monde une fille, née hors mariage. Imaginez le scandale alors ! Bannie, Renaude parvient à sauver son enfant en le confiant à une famille de paysans.

Insbette, prise d’affection par un vieux juif, astrologue et astronome, et par un jeune maître-verrier, s’instruit et devient une érudite accomplie, qui n’a rien à envier aux hommes et qui connaît autant les livres que l’art de l’enluminure. Mais il y a dans sa vie un vide qu’elle ne parvient à combler… Celui de ses origines.

En parallèle, le lecteur suit au XXIème une journaliste réputée, Nina Van Parys retrouve sa Flandre natale dans le cadre de son travail : elle doit fournir un papier sur Yolande, qui fut en son temps une « femme d’Etat » accomplie. Mais elle découvre par hasard un étrange parchemin, qui révèle le thème astral d’une personne du Moyen-âge. Celui-ci ressemble étrangement au sien. Intriguée, Nina se lance dans une nouvelle enquête qui la mènera sur les traces de son propre passé.

Pourquoi faut-il le lire ?

Entre historicité et merveilleux, Moyen-âge et XXIème siècle, le roman d’Annie Degroote  Les racines du temps joue dans la cour des grands polars historiques. Un bon livre qui tiendra le lecteur le plus exigeant en haleine. Les personnages bénéficient d’un bon rendu qui leur donnent une profondeur et une complexité attachantes.