Jeanne, fille du Roy, de Suzanne Martel

Jeanne, fille du Roy, de Suzanne Martel, plonge le lecteur au coeur de l’épopée française au Nouveau-Monde.

L’histoire de Jeanne, fille du Roy

Jeanne Chatel, orpheline, a été élevée par son grand-père braconnier. Son avenir semblait tout tracé, fait de privations et de misère. Mais c’est sans compter sur une opportunité unique : les autorités, désirant fonder une solide colonie de peuplement outre-Atlantique, incitent de jeunes filles célibataires à s’y installer : elles pourvoiront à la traversée et leur offriront une dot. En échange, elles n’auront d’autre mission que de procréer, pour constituer le socle d’une croissance démographique nouvelle et autochtone.

À Ville-Marie, sur les rives du Saint-Laurent, Jeanne épouse Simon de Rouville. Elle le connaît à peine, et a lancé son « oui » devant l’hôtel sans rien savoir de lui, pas même la couleur de ses yeux. C’est dans une cabane en rondins, aux épais murs capables de résister aux rigueurs de l’hiver canadien, que Jeanne Chatel commence sa nouvelle vie, illuminée par l’amour et les promesses d’un monde nouveau, dont les frontières semblent être à l’image des successions de collines et de forêts : infinies.

Commandez Jeanne, fille du Roy, sur Amazon

Pourquoi faut-il le lire ?

Jeanne, fille du Roy, porte un regard pertinent et fécond sur les premières phases de la colonie française au Nouveau-Monde, ouverte par les expéditions de Jacques Cartier. Ici, au coeur du XVIIème siècle, Suzanne Martel nous prouve qu’il était possible, même en étant orpheline et vouée à la misère, de dépasser sa condition et de se lancer avec hardiesse dans la découverte d’un monde nouveau, dont les rigueurs se mesurent à l’aune des promesses qu’il apporte à ceux qui souhaitent tout lui concéder.